Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 11:18
© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Zephyr et Gulden Leew à quai, peu de temps avant le départ, sous un ciel menaçant.

 

En dehors des Hollandais se rendant à Brest ou en revenant, les escales de grands voiliers ont été assez rares, cette année.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Proue du Gulden Leew.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Figure de proue du Gulden Leew, (Lion d'or).

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Zephyr, goélette franche, quitte le bassin la première.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Zephyr devant Port Chantereyne.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Zephyr sort du port et gagne la petite rade.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Zephyr dans la petite rade.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Elle est suivie du ketch Zenobe Gramme, servant de navire école pour les élèves officiers de la marine belge.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Le Gulden Leew sort du chenal, accompagné par la pilotine.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

La pilotine passe sous le vent du Gulden Leew.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Bien qu'il ne porte aucune voile, la prise au vent est manifestement assez forte sur le trois-mâts.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Le Gulden Leew dans la rade.

bateauxcherbourg.fr.over-blog.com
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 00:08
Cherbourg Escale
commenter cet article
7 août 2016 7 07 /08 /août /2016 15:17
© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Après une absence de quelques années, la goélette Zephyr est de retour à Cherbourg.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

La goélette avait déserté Cherbourg, après y avoir fait régulièrement escale et même hiverné un certain temps, de même qu'à Saint-Vaast la Hougue.

bateauxcherbourg.fr.over-blog.com
commenter cet article
13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 15:00
© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Nao Victoria au ponton d'accueil, avant son départ.

bateauxcherbourg.fr.over-blog.com
commenter cet article
10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 12:49
© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Hendrika Barthelds à couple de Den Store Björn, dans le bassin du Commerce.

 

Un certain nombre de trois-mâts et de goélettes néerlandais a choisi de faire escale à Cherbourg avant de rejoindre Brest. Les dames, à bord, ont profité de l'occasion pour faire les soldes.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Le trois-mâts goélette Pedro Donker à quai, derrière la goélette Zuiderzee.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

La goélette Zuiderzee quitte Cherbourg.

bateauxcherbourg.fr.over-blog.com
commenter cet article
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 13:02
© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

La Nao Victoria, premier navire à avoir fait le tour du monde, à quai avant d'entrer dans le bassin du Commerce.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

La Nao Victoria vue de l'arrière.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Vue du pont et du gaillard.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

La dunette.

bateauxcherbourg.fr.over-blog.com
commenter cet article
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 17:09
© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Le Primauguet évite en petite rade avant de rejoindre le quai, à l'aide de l'un des deux remorqueurs militaires, Saire ou Cap Fréhel et du remorqueur de PNA, Sirocco.Bien que "frégate" soit féminin, on dit "le"Primauguet. C'est une frégate de lutte anti sous-marine, âgée de vingt ans. Elle doit son nom au commandant du navire Marie la Cordelière, dont le nom apparaît sur l'un des canons du Primauguet. Portzmoguer perdit la vie le 10 août 1512 en défendant la flotte française à l'entrée de la rade de Brest.Attaqué par trois navires anglais et ne pouvant plus résister, il mit le feu à son bateau dont l'explosion détruisit aissi le navire anglais Regent.
Dans les années 1950, un chalutier cherbourgeois portait le nom de Portzmoguer. 
 
© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Primauguet dans la rade.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Primauguet remorquée par le Sirocco.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Primauguet poussée vers le quai.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Voir des pompons rouges à Cherbourg est devenu très rare.

 

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

L'écusson de la frégate, avec sa devise en breton.

bateauxcherbourg.fr.over-blog.com
commenter cet article
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 13:58
© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Le Mutin, quai Alexandre III.

 

A tout seigneur, tout honneur. Même s'il est presque le plus petit des navires de guerre français, seule la Grande Hermine est plus petite, il est le plus vieux navire navigant de la Marine nationale. Lancé aux Sables d'Olonne le 19 mars 1927, il devait servir à l'instruction, à Saint-Malo, des pilotes de la flotte jusqu'à la fermeture de l'école de Saint Servan. Il passa ensuite au groupe Rchelieu, puis passe ensuite au groupe des écoles du Poulmic, autrement dit, le groupe de formation de l'Ecole navale.Avec la Belle Poule, l'Etoile et la Grande Hermine, il assure la formation maritime de base des mousses et des élèves officiers.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Trois grands voiliers, en enfilade.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Comme sur la plupart des navires de pêche à voiles, le confort, sur le pont, est des plus spartiates. Il n'y a aucun abri pour l'homme de barre et, sur Mutin, seule cette capote permet à trois hommes de s'abriter de la pluie.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Le Mutin porte un bout-dehors incurvé vers le bas, avec un palan joignant la bome pour étarquer le tape-cul.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Le Mutin possède une barre tenue par un double palan, et non pas une roue, comme les goélettes.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Vue de la proue.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Le Mutin, vue arrière.

 

Le bateau est tellement entretenu qu'il semble sortir du chantier.

 

bateauxcherbourg.fr.over-blog.com
commenter cet article
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 11:43
© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Den Store Bjorn est un ancien bateau feu en bois, construit au Danemark pour servir de phare marquant l'entrée d'un port. Il fut transformé en trois-mâts goélette en 1980 et sert, actuellement, de lycée flottant.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

bateauxcherbourg.fr.over-blog.com
commenter cet article
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 09:09
© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Plus gros paquebot du monde, construit par STX à Saint-Nazaire, il fait escale à Cherbourg, pour sa première croisière.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Après une traversée extrêmement lente de la grande rade, Harmony of the Seas entre dans la petite rade au lever du jour.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

La mer étant d'huile, le paquebot, comme Queen Mary II, arrive seul à quai, sans l'aide de remorqueurs, grâce à ses pods.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Harmony of the Seas recule, accompagné de deux pilotines.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Un banc de brouillard a gâché le départ d'Harmony of the Seas.

© S. Fenoulière

© S. Fenoulière

Harmony of the Seas quitte Cherbourg, pour la première et, peut-être, la dernière fois, car, après un bref séjour en Méditerranée, il doit partir pour les Caraïbes.

bateauxcherbourg.fr.over-blog.com
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de bateaux cherbourg.fr.over-blog.com
  • Le blog de bateaux cherbourg.fr.over-blog.com
  • : le patrimoine maritime vivant, d'ici et d'ailleurs.
  • Contact

Recherche

Liens